Bracelet connecté : à la fois un appareil connecté et un remède

Faisant partie des grandes variétés d’objets connectés, le bracelet connecté est l’un des appareils fonctionnant comme un capteur d’activité sur le poignet. Mais ce n’est pas tout, celui-ci peut devenir un moyen efficace pour lutter contre certaines maladies, le plus souvent liées à l’âge comme l’Alzheimer, l’épilepsie…

Bracelet à capteur GPS

Les objets connectés représentent en ce moment des moyens permettant des échanges d’informations et des données en temps réels. En ce sens, il existe un bon nombre de bracelets connectés à usage préventif. C’est-à-dire un bracelet connecté capable de prévenir des crises comme l’épilepsie. Il est à noter que s’il n’est pas prévu à temps, ces crises épileptiques peuvent conduire certainement à la mort. Dans d’autres cas, il existe d’autres bracelets à titre de géolocalisation, c’’est-à-dire, un bracelet qui permet surtout à des personnes présentant l’Alzheimer de s’orienter voire d’émettre un signal à leur responsable afin de les repérer.

capteur GPS

Le bracelet connecté et les séniors

Les objets connectés ou encore les IOT ou Internet Of Things représentent une éventuelle solution et une opportunité pour les personnes du troisième âge. Ils pourront faire des échanges, avoir le suivi régulier de leur activité et même de leur santé. En plus d’alerter des inactivités prolongées, un IOT se trouvant sur leur poignet permet de contribuer plus qu’un simple capteur d’activité. Rien de plus surprenant pour une majeure partie de ces fameux Geekiors (Geek + sénior) qui en ont déjà entendu. Ils bénéficient de l’avantage sur ces technologies. Ainsi, ils pourront profiter de l’avantage de ces fameux bracelets connecté qui sont munis de plusieurs capteurs très utiles pour un certain âge comme le tensiomètre, le cardiofréquencemètre ou encore le VO2 max.

bracelet connecté séniors